Peurs.

Mais tu ne me croirais pas, si je te contais mes souffrances. Tu ne cautionnerais pas, tu ne prendrais pas ma défense. Mais tu ne peux comprendre la peur et la démence. Moi je sais qu’ils sont là, qu’ils me surveillent, qu’ils me jugent, m’observe, qu’ils sont toujours autour de moi. Les flammes, je les vois, la peur, les cris, je les vois. Je ressens encore la douleur, et l’horreur. Je me vois me relever, crier, prier, hurler, mais plus rien après. Dis moi, si je suis encore en vie. Oh mon dieu aide moi à me remettre de cette folie.

Publié dans : Mes textes ♥ |le 25 septembre, 2017 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Nos lectures, nos passions |
Les Poésies De Manuelle Ave... |
Espriterrant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MelonMan
| Lectureaventure
| Amaya & Les Livres